Accueil

ATELIER  DE CONTE 

Si raconter c'est comprendre, alors apprendre à raconter c'est apprendre à comprendre.

ll s'agit de découvrir ou approfondir l'art de transmettre un conte oralement, sans support écrit, en évitant d'apprendre par cœur au préalable un texte. En mémorisant une trame, chacun pourra broder, nourrir son récit avec sa sensibilité particulière. Éprouver le mouvement d'un récit oral. Trouver sa parole propre : au-delà des mots, une gestuelle, et un langage personnel.

Nous préparerons ensemble une veillée conte qui aura lieu en fin de trimestre.
Peu importe le niveau de compétence. Seule compte votre motivation
Savoir s'exprimer devant un auditoire 
augmentation de la capacité de compréhension de la langue, acquisition d'une technique de conte, compréhension de textes (action sur le sens des textes), acquisition d'une bonne prononciation et d'une bonne diction, acquisition d'une gestuelle agréable et naturelle

Contenu 
Pourquoi raconter ? Que raconter ? Comment raconter ? Les outils du conteur ? Le répertoire ? 
La parole qui construit et donne du sens à la vie.

Critères de choix 
- la randonnée, un outil irremplaçable pour l'apprentissage de la langue et la formation de la mémoire 
- les contes d'animaux pour la socialisation ; les contes facétieux pour grandir et affirmer son identité 
- les contes d'initiation pour s'intégrer dans son environnement et le respecter 
- les contes merveilleux aux difficiles passages de l'existence. 
Et bien d'autres encore.

Techniques de mémorisation 
- son : voix, bruitages, musique 
- corps : gestuelle, posture, mimiques 
- récit : improviser du texte, mise en forme, ce que l'on peut changer, ce qu'il faut respecter.
- Observer les retours de l'auditeur. 
- Créer son propre répertoire avec l'apport de chacun, et des textes qui seront fournis, nous distinguerons différentes structures de contes, puis chacun choisira ce qu'il veut raconter.

FORMATRICE : En tant que conteuse, Krystin VESTERALEN raconte les grands récits de la littérature gréco-latine (L’Iliade, L’Odyssée, L’Enéide, La Théogonie…) et médiévale (Héloïse et Abélard, La Chanson de Roland, Beowulf, Tristan et Iseult…). Elle raconte aussi des romans (La Princesse de Clèves…), des contes et nouvelles littéraires (Maupassant, Tolstoï, Tchekhov, Mérimée, Poe, Voltaire, Stevenson…). 
En tant que diseuse, les grands récits du Nouveau Testament (Apocalypse selon St Jean…) et de la poésie. 
En tant que lectrice publique, les intégralités de Marcel Proust, James Joyce, Albert Cohen, Henry James, Léon Tolstoï, Dante Alighieri, Prosper Mérimée, Homère, Rabelais… 
Elle prête sa voix pour des livres audio. En tant que directrice artistique, elle dirige depuis 22 ans les conteurs et les lecteurs de la Compagnie du Pausilippe